Dispositif électoral 2018

Dispositif électoral que nous avons établi pour Charleking radio, avec l'appui de la maison de la Presse qui accueillera les enregistrements (dates encore à fixer): organisation de quatre débats, deux d'une durée totale de 2h -sur les enjeux à Charleroi et sur les enjeux en province de Hainaut-, deux d'une durée d'une heure pour les communes Gerpinnes et Fleurus: ces deux derniers débats opposeront donc deux grosses listes (avec l'intervention d'un troisième voire d'un quatrième intervenant si d'autres listes sont déposées).

 

Organisation de débats, règles générales

 

Seuls des candidats issus de listes démocratiques sont invités à participer, nous avons en retenu six pour nos grands débats de 2h: PS, MR, Ecolo, PTB, C+ et Defi pour l'élection communale à Charleroi et PS, MR, CDH, Ecolo, PTB et Defi pour l'élection provinciale. L'ensemble des débats seront co-animés par un journaliste professionnel (Didier Albin) et un animateur de Charleking (Anthony Cujas). Les débats auront lieu dans la grande salle de la maison de la presse à partir de 18h30. Ils seront précédés par un drink d'accueil à partir de 17h45-18h, où les consignes seront données aux participants. Les listes seront invitées à participer au dispositif, nous leur laissons le choix de leurs candidats (un homme et une femme, pour respecter la parité, qui participeront chacun à un débat différent, sauf pour le CDH et C+ qui ne proposeront qu'un candidat).

 

Pour les débats, une régie sera installée dans la grande salle ainsi qu'une caméra pour filmer les échanges. Nous ne souhaitons pas ouvrir les débats au public, pour des raisons de place et de neutralité.

 

Pour les grands débats, chaque participant disposera d'un temps de parole de 8 minutes (plus une pour la carte blanche à la fin), un chrono décomptera la durée des interventions. Pour les petits débats, le temps de parole sera réparti selon le nombre d'intervenants.

 

Le concept est le suivant: à partir du moment où les candidats sont appelés à gérer des responsabilités et des budgets importants, les débats leur imposent de gérer leurs propres temps de parole. Une fois que le sablier sera épuisé, les micros seront coupés, un assistant informera en temps réel chacun du crédit de temps dont il dispose. Pour les communales, nous aborderons les enjeux suivants: sécurité, propreté, logements, mobilité, renouveau urbain, emploi, culture, place des jeunes, gestion financière pour l'élection communale. Pour les provinciales, on parlera d'enseignement, d'investissements dans la ville, de culture, d'intégration des personnes handicapées. Les candidats auront quatre "défis" à relever: faire un choix musical qui sera (partiellement) diffusé à l'antenne et qu'ils devront expliquer, poser une question à un de leurs adversaires tiré au sort par eux sur place (pendant le drink), répondre à une question quizz de la rédaction (un chiffre), tirée au sort durant l'enregistrement et enfin défendre un projet dans une carte blanche d'une minute (ou moins s'ils décident de s'exprimer plus rapidement). ils seront informés de ces défis dans l'invitation. Pour le quizz, des extraits de micro trottoir dans lequel des citoyens apportent leur réponse seront diffusés avant ou après que le candidat s'exprime. Charleking diffusera aussi des interventions citoyennes pour lancer certains thèmes abordés: que pensez vous du renouveu urbain, de la sécurité, de la politique en faveur des jeunes, par exemple... Le débat élections provinciales débutera avec des extraits de micro trottoir sur l'utilité des provinces: à quoi servent-elles, que font-elles, sont-elles importantes pour vous?