MAXIME SECLIN

The Voice Belgique est une émission de télévision belge de télé-crochet musicale diffusée en télévision sur La Une, ainsi qu'en radio sur VivaCité et RTBF International, depuis le . Le format est adapté de l'émission musicale néerlandaise The Voice of Holland, créée par John de Mol, fondateur d'Endemol.

Principe

Inspiré par The X Factor, Pop Idol ou encore Star Academy, The Voice Belgique bénéficie toutefois d'un déroulement bien différent.

L'émission se compose de quatre étapes :

  • Audition Tool
  • Blind Auditions (auditions à l'aveugle)
  • Battles (duels)
  • Lives
    • Lives (3 émissions)
    • Quart de finale (live 4)
    • Demi-finale (live 5)
    • Finale (live 6)

Audition Tool

Les présélections se déroulent uniquement via le web. Le candidat enregistre sa prestation sur internet à l’aide de sa webcam et c'est un matériel de reconnaissance vocale qui cote la justesse de sa voix. Tous les candidats retenus doivent ensuite passer devant plusieurs jurys de professionnels pour ne garder finalement que 150 candidats. C'est à partir de là que commencent les émissions, qui se déclinent en trois phases : les « blind auditions » (les auditions à l'aveugle), les « battles » (duels) et enfin les « lives ».

Blind Auditions

Les quatre coachs, installés dans des fauteuils tournants, écoutent les candidats, dos tournés à la scène. Chacun d'entre eux doit se choisir douze candidats en écoutant seulement leur voix, s'ils sont séduits, ils devront appuyer sur leur « buzz » et c'est là que le fauteuil se retourne découvrant leur élu. Si plusieurs coachs se retournent, ce sera alors au candidat de choisir son coach.

Le public présent pendant les auditions n'a pas le dos tourné à la scène et un orchestre supporte les candidats. À la fin de cette première série d'émissions, 48 candidats (12 candidats par coach) restent en lice. Ils participent alors à des « battles ».

Lors des trois premières saisons, tout candidat participant aux Blind Auditions a l'occasion d'échanger sur sa prestation avec les coachs, même si aucun d'entre eux ne se retourne. Lors de la saison 6, lorsqu'un candidat ne fait se retourner aucun coach, les fauteuils restent à leur place et le candidat quitte le plateau sans voir les coachs. Cette règle a été abandonnée lors de la saison 7. Pour la saison 8, les coachs ont la possibilité de bloquer un autre coach une seul fois. Ainsi, lorsque le coach bloqué se retourne, le talent ne peut pas le rejoindre dans son équipe.

Battles (duels)

Chaque coach fait s’opposer deux de ses poulains sur une chanson. Au bout de la chanson, le coach se fait une opinion sur celui qui est moins fort que l’autre et décide de l’éliminer. Pour faire son choix, il peut tenir compte des conseils d’un artiste ou ceux des trois autres coachs. En fin de cette série, chaque coach doit désigner les deux candidats les plus faibles et leur faire faire un ultime « combat » pour se retrouver avec six artistes pour la dernière phase.

Lives

Viennent ensuite les « lives » où ne restent plus que 24 candidats et où le public comme les coachs ont droit au vote. Il ne reste alors que quatre candidats finalistes. Le tout se clôture par une finale avec quatre candidats pour lesquels seul le public peut voter.

Le gagnant se voit offrir une Opel Astra GTC et un contrat de cinq ans et trois albums avec Sony Music Belgium.

Participants

Palmarès

Les candidats par équipe ayant atteint l'étape des lives sont indiqués dans le tableau ci-dessous.

Légende

Critiques

Aurélie Moreau écrit dans La Libre Belgique, « en définitive, alors qu’il était question de bienveillance et d’authenticité, des valeurs en voie de disparition, The Voice n’en célèbre pas moins le culte de l’image et de l’apparence. La dynamique ne semble guère différente des télécrochets musicaux qui l’ont précédé. »

Dans une interview au journal Metro en date du 17 février 2012, Lio ne mâche pas ses mots envers le principe même de l'émission : « Pour moi, il y a un peu un double discours. C'est difficile de choisir des gens et en même temps d'être celui qui leur dit de partir. C'est assez pervers et je trouve que ça devrait être changé. (?) Je me suis fait dans un sens « avoir comme une bleue » parce que je n'ai pas pris la mesure de ce qu'on me demandait. Je pense aujourd'hui, avec le recul, que c'est un attrape-nigaud. On n'est coach que pour une idée d'émission mais on a très peu de temps pour coacher et les infrastructures sont très réduites. Il y a quelque part une petite supercherie. Si l'on veut continuer à dire que The Voice est une émission avec des coaches, il faut revoir le temps que l'on nous accorde. »

Dans une interview à la Dernière Heure, elle précise encore : « On s’est retrouvé avec ses règles dans la figure et c’était ultra dur. Je l’ai très mal vécu alors que je suis vaccinée avec La Nouvelle Star. Mais on n’avait jamais parlé d’éthique avec La Nouvelle Star. [?] Et finalement, je ne trouve pas plus d’éthique dans cette émission que dans La Nouvelle Star. Mais j’y ai cru. Donc, plus dure a été la chute. Je ne pense pas trahir un secret en disant que BJ et moi nous avons mal vécu certaines choses que nous avons dû faire car nous ne les avions pas assimilées comme ça. Comme par exemple, que c’était nous qui éliminions un candidat de nos duos. »

Audiences

La RTBF dit fixer son objectif d'audiences au-dessus des 25 % de parts de marché. Lors du premier prime time, l'émission est suivie par 448 800 téléspectateurs, soit 23,7 % de PDM.

Légende :

Références

Source : Wikipedia

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article